top of page

Découvrez bigfish news, notre newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Palmarès 2023 des meilleurs comptes-titres ordinaires (CTO)

Dernière mise à jour : 15 août 2023



Vous cherchez à investir en bourse, et maîtrisez les différences entre PEA et compte-titres ordinaire (CTO). Mieux, vous mesurez l'importance d'avoir un compte-titres ordinaire (CTO) en complément d'un PEA.


Alors rentrons maintenant dans le vif du sujet : lequel choisir ? L'offre est gargantuesque, et il y a fort à parier pour que votre banquier vous fasse du pied pour ouvrir un compte-titres chez lui.


Résistez !


Ne tombez pas dans le panneau : les résultats de notre test montrent que TOUS les comptes-titres proposés par les banques françaises (même les banques en ligne) sont à des années lumières de ceux des courtiers spécialisés.


De même, on pourrait penser que les courtiers proposant les meilleurs PEA seraient les mêmes que ceux offrant les meilleurs comptes-titres. Que nenni ! Aucun des 5 courtiers leaders de notre palmarès 2023 des meilleurs PEA ne figure dans celui des meilleurs comptes-titres.


Ainsi, Fortuneo Banque, que nous avons pourtant noté 8/10 lors de notre palmarès des meilleurs PEA, facture 50€ pour l'achat d'une action américaine avec son compte-titres Optimum (!). Même chez Boursorama Banque, réputée pour être l'une des banques les moins chères, l'ordre sur les marchés US coûte un minimum de 23,90€.


Etant donnée la fiscalité du compte-titres comparée à celle du PEA, il y a peu d'intérêt à investir sur les marchés européens via un compte-titres. Dans ce comparatif, nous nous focaliserons donc sur les tarifs pour l'achat d'actions américaines, puisque c'est le principal usage qui en est généralement fait.


Enfin, sachez que vous pouvez retrouver le tableau des grilles tarifaires de chacun de ces courtiers tout en bas de cet article 👇 Sans plus attendre, voici notre sélection ultime des meilleurs comptes-titres du marché :


Notre top 3

Le challenger

Interactive Brokers, le plus complet


Interactive Brokers est de loin le courtier le plus réputé de notre comparatif : présent dans 218 pays, c'est LE courtier le plus populaire au monde.


Et si cette plateforme made in USA rencontre autant de succès, ce n'est pas pour rien. Sa recette : fournir une solution qui soit la plus complète possible, tout en gardant des tarifs aussi planchers qu'un courtier low-cost.


Si l'on devait résumer Interactive Brokers, on dirait qu'il s'agit du courtier "couteau-suisse" par excellence :

  • Sa gamme d'actions est ultra-complète : 100% des sociétés composant notre sélection d'actions y est référencée.

  • Ses tarifs sont quasi-imbattables - seul Trade Republic fait (très) légèrement mieux...Mais avec de nombreuses contreparties.

  • Ses outils d'analyse sont ce qui se fait de mieux sur le marché, idéal pour les investisseurs actifs.

  • Il est possible d'y obtenir des financements à des tarifs imbattables, et même de toucher 3.33% d'intérêts sur vos liquidités (valable en décembre 2022).

Ce courtier est également idéal si vous prévoyez de vous expatrier un jour. Il est rageant de devoir vendre vos actions et vous acquitter de tous vos impôts sur la plus-value parce que vous changez de résidence fiscale et que votre nouveau courtier n'existe pas dans votre pays d'expatriation. Aucune chance que cela vous arrive avec Interactive Brokers, puisque le courtier est disponible à peu près partout dans le monde.


Petite précision quant aux tarifs : le courtier vous donne le choix entre une tarification fixe, ou dégressive. Par dégressive, IB entend que plus vous êtes actifs, moins vous paierez cher. Toutefois, si vous achetez principalement des actions américaines (puisque c'est le principal qui est fait d'un compte-titres en France), le tarif dégressif est systématiquement plus attractif. Comptez 0.35$ de frais de transaction, 2$ de frais de change...Et c'est tout ! (Cela augmente légèrement si vous investissez d'énormes montants, mais 99% de notre lectorat ne sera pas concerné ici).

Mais où est le talon d'Achille d'Interactive Brokers ?


Plus un couteau-suisse est fourni, moins il devient facile à manier. Ainsi, Interactive Brokers est probablement la plateforme la moins facile à appréhender de notre comparatif.


Entendons-nous : cela reste tout à fait jouable, même pour un néophyte. Mais si vous êtes facilement perdu en ligne, il vous faudra certainement un peu plus de temps pour vous familiariser à la plateforme d'Interactive Brokers qu'à celle de plateformes plus "basiques" comme Trade Republic ou Trading 212 (voir plus bas).

Les plus

Les moins


  • Présent dans 218 pays. Idéal donc si vous songez à vous expatrier un jour

  • Offre ultra-complète : 100% de nos actions sélectionnées dans bigfish premium y sont disponibles

  • De loin le plus complet pour sa gamme d'outils analytiques

  • Possibilité d'acheter des actions fractionnées

  • Possibilité de faire des prêts sur marge à des tarifs très compétitifs


  • Ne fournit pas d'IFU (Imprimé Fiscal Unique), ce qui vous alourdira la tâche au moment de faire vos déclarations d'impôts

  • Plateforme moins accessible aux néophytes que la concurrence

En bref


Interactive Brokers est clairement le courtier le plus complet du marché...Et, entre nous, est le chouchou de notre rédaction.


Gamme d'actions ultra étoffée, excellents outils analytiques, des services à la pelle...Le tout pour des tarifs très compétitifs.


Revers de la médaille, il présente une ergonomie forcément moins intuitive que la concurrence, et ne propose toujours pas d'Imprimé Fiscal Unique. Il constitue donc l'option idéale, sauf si vous avez décidé de faire de la simplicité votre priorité absolue.

Trade Republic, le meilleur pour débuter



Trade Republic est un courtier allemand. Règlementé par la Federal Bank of Germany et la BaFin (= très fiable), Trade Republic est arrivé il y a quelques années en France avec un positionnement simple : rendre l'investissement plus simple par le biais d'une plateforme accessible, à des tarifs accessibles.


Vous l'avez compris, le mot d'ordre ici est la simplicité. Et c'est exactement ce qui ressort de notre test. L'interface est particulièrement simple et épurée, parfaite pour les plus novices. La tarification elle aussi est simplifiée à l'extrême : 1€ par ordre, quel qu'il soit. Nous allons ensuite voir que la réalité est légèrement différente en raisons de frais cachés...Mais cela reste malgré tout très attractif.


Le courtier idéal pour débuter

La plupart des courtiers poussent leurs clients à faire du trading, à spéculer. Logique : plus vous passez d'ordres, plus ceux-ci gagnent d'argent. Nous apprécions tout particulièrement que Trade Republic prenne le contrepied de cette tendance, quitte à sembler ennuyeux à certains égards.


Le courtier incite à mettre en place un plan d'investissements programmés (du DCA, en somme), en rendant vos ordres gratuits dans ce cas. Une approche qui va dans l'intérêt direct du client, puisque l'investissement régulier est le meilleur moyen pour un investisseur particulier de faire fructifier son patrimoine sur le long terme.


Se faire l'héraut de la simplicité pour attirer les investisseurs les plus débutants présente toutefois quelques inconvénients. A commencer par l'absence totale d'outils analytiques : n'espérez pas analyser les états financiers de vos sociétés avec Trade Republic. Ce courtier est idéal pour investir sans prise de tête, rien de plus.

Gamme d'actions : peut (largement) mieux faire

Le constat est identique concernant la gamme d'actions. Trade Republic est hélas très à la traîne sur ce point. A titre indicatif, 31% des sociétés composant notre sélection d'actions ne sont pas référencées par le courtier au moment d'écrire ces lignes.


Trade Republic fait très bien l'affaire si vous souhaitez investir principalement dans des indices boursiers ou des sociétés large-cap (>10 mds€). Si ce n'est pas le cas, cherchez ailleurs.

Nous apprécions le fait que Trade Republic ait été un véritable agitateur dans le petit univers des comptes-titres depuis son arrivée. Là où certains courtiers n'ont pas amélioré leur plateforme depuis des lustres, Trade Republic se développe à vitesse grand V.


En tout juste deux ans depuis son arrivée en France, le courtier a déjà rendu possible l'achat de fractions d'actions, la fourniture d'un Imprimé Fiscal Unique (IFU), et a considérablement développé la qualité de sa plateforme sur PC. Le courtier évoque même la sortie prochaine d'un PEA - on l'attend avec impatience !


Hélas, tout n'est pas si rose...


En revanche, un point nous chiffonne. Et pas qu'un peu. Derrière une devanture particulièrement attrayante, la réalité est bien moins rose. Mais le diable est dans les détails...Et rares sont les investisseurs particuliers (surtout les débutants que TR cible) à y prêter attention.


Concrètement, les actions achetées via Trade Republic ne sont pas échangées sur les places boursières classiques. Si vous achetez une action Amazon, votre ordre n'ira pas au New York Stock Exchange...Mais à la Lang & Schwarz Exchange, une place boursière alternative basée en Allemagne. Le gros avantage est que tout y est échangé en euro, d'où l'absence totale de frais de change.


L'inconvénient, et pas des moindres : vu le peu de volume d'échanges sur ces places alternatives, le spread y est considérablement plus élevé que via les places boursières classiques. Concrètement, cela veut dire que si vous voulez acheter une action XYZ cotée à 100€, vous risquez via Trade Republic de l'avoir par exemple à 101€, alors que vous l'auriez probablement eue à 100.1€ ailleurs. Moins l'action est populaire, moins les volumes d'échange sont élevés, et moins le cours auquel vous l'obtiendrez sera intéressant.


Mis bout à bout, le "coût réel" d'un ordre via Trade Republic est difficile à évaluer. Mais il est certain que celui-ci est plus élevé qu'un simple euro. On notera d'ailleurs que Trade Republic est rémunéré par Lang & Scwharz Exchange d'un montant de 0.75€ pour chaque transmission d'ordre...Ce qui correspond assez bien à la pratique peu transparente des "payments for order flows" .






Bref : si vous n'achetez que des actions et ETF très populaires, cela ne devrait que peu impacter vos cours d'éxecution. Si ce n'est pas le cas en revanche, il est probable que vous payiez vos ordres beaucoup plus qu'il n'y paraît.

Les plus

Les moins

  • Règlementé par la BaFin

  • Possibilité d'automatiser ses investissements sans aucun frais

  • Interface remarquablement simple et intuitive

  • Possibilité d'acheter des fractions d'actions et ETFs

  • Service client professionnel et réactif

  • Fournit un IFU (Imprimé Fiscal Unique)

  • Possible PEA à venir. Intéressant si vous souhaitez un jour pouvoir héberger PEA et CTO chez le même courtier

  • Liquidités rémunérées à 2% par an

  • ​Gamme d'actions trop peu étoffée. 31% de notre sélection d'actions n'y est pas référencé

  • Plateforme épurée à l'extrême, si bien qu'aucun outil analytique n'est mis à disposition

  • Des spreads bien plus élevés qu'ailleurs si vous sortez des actions les plus populaires... Impactant largement la compétitivité tarifaire du courtier

En bref


En quelques années, Trade Republic s'est fait une belle place sur le marché français. Pour 1€ par ordre, vous disposez d'une plateforme particulièrement simple accessible, idéale pour les investisseurs débutants qui se contenteront d'investir dans les ETFs et actions les plus populaires (GAFA, S&P500, CAC40, etc.).


Si tel n'est pas votre cas en revanche, vous risquez d'être frustré par l'extrême simplicité de ce courtier et par le manque d'actions proposées. Surtout, vous aurez tendance à surpayer vos actions, ce qui vous en conviendrez, nuit à l'attractivité de ce courtier. Si c'est votre cas, rabattez-vous sur les autres courtiers de ce comparatif.

DEGIRO, l'équilibre parfait entre simplicité et exhaustivité



Leader en Europe avec 2 millions de clients, ce courtier néerlandais est le chouchou de nombre d'investisseurs particuliers. Et pour cause : DEGIRO vise le juste équilibre entre la simplicité de Trade Republic et l'exhaustivité d'Interactive Brokers. Mais la tâche n'a rien d'aisé, tant ces deux courtiers ont avancé leurs pions en France pour lui prendre la place de leader.


Alors, DEGIRO est-il à la hauteur de sa réputation de leader en France ?


On est tenté de vous répondre : "Oui, mais". Oui, car DEGIRO est un courtier parfaitement équilibré, qui ne faillit sur aucun point. Là où les autres courtiers mettent le paquet sur un aspect en particulier (la simplicité d'utilisation pour Trade Republic, ou les outils analytiques pour Interactive Brokers), en ciblant un profil d'investisseurs en particulier, DEGIRO cherche plutôt à satisfaire tous les profils, quitte à n'être le meilleur nulle part. En ce sens, collera aux attentes de la grande majorité des investisseurs.


"Oui mais", car le courtier suit depuis un an une tendance inverse à celle de la concurrence, vers une compétitivité moindre. La qualité du service est restée intacte, mais les tarifs eux, augmentent. Preuve en est, le courtier a fait passer ses frais de change de 0.15% à 0.25%. C'est plus que n'importe quel autre courtier de notre comparatif.


Heureusement, cette hausse est compensée par une tarification assez avantageuse sur le reste :

  • Les frais d'ordres et de gestion sont fixes, à 2€.

  • Sélection de 200 ETFs sans frais de courtage. Notez que les frais de change et de connexion aux places boursières continuent néanmoins de s'appliquer.

  • Surtout, DEGIRO donne la possibilité d'ajouter en quelques clics un compte libellé en dollars.


Un compte libellé en dollars, pour quoi faire ?


Cela vous permet de ne pas subir les frais de change à chaque transaction. Le processus ressemble à ceci :

  • Vous envoyez de l'argent en euro à DEGIRO.

  • Vous faites passer cette somme sur votre compte libellé en dollars. Vous vous acquittez donc des frais de change, de 0.25%.

  • Une fois votre argent converti en dollars, vous êtes libre d'acheter et vendre des actions US sans jamais subir de conversion de devises, et donc, de frais de change.

  • Le jour où vous souhaiterez sortir l'argent, vous devrez le reconvertir en euro. Vous subissez donc à nouveau les 0.25% de frais de change, puis récupérez vos euros.

Ce système est intéressant car il vous permet de ne passer à la caisse que deux fois, contre bien plus si vous achetez/vendez régulièrement des actions US avec un compte libellé en euro.

Pour ouvrir un compte libellé en USD, rendez-vous en bas à gauche de votre tableau de bord, dans paramètres, puis "Configuration des opérations de change". Cliquez ensuite sur "Manuelle" pour la devise concernée :



Et pour le reste ?


DEGIRO collera aux attentes du plus grand nombre. Sa gamme d'actions est ultra complète : 100% des sociétés composant notre sélection d'actions y sont référencées. Le courtier a considérablement renforcé sa suite d'outils d'analyse, au point de quasiment égaler Interactive Brokers sur ce point. Exemple : DEGIRO fournit gratuitement le consensus des analystes sell-side sur les projections financières des sociétés référencées jusqu'à cinq ans. Ce genre de données vous coûterait 30$/mois sur une plateforme comme TIKR Terminal.



Pour le reste, DEGIRO colle tout à fait aux attentes. La plateforme reste intuitive malgré la gamme d'outils proposés : novices comme experts s'y retrouveront.


On regrette simplement l'absence d'un IFU (Imprimé Fiscal Unique), surprenante pour le leader français des comptes-titres. Le courtier fournit néanmoins un récapitulatif qui vous facilitera la tâche au moment de remplir vos déclarations.

Les plus

Les moins

  • Offre bien étoffée : 100% des sociétés composant notre sélection d'actions y sont référencées

  • Sélection de 200 ETFs sans frais de courtage

  • Service client de qualité et réactif

  • Suite d'outils d'analyse très complète

  • Possibilité d'ouvrir un compte libellé en USD, afin de limiter les frais de change

  • ​Pas de possibilité d'achat d'actions fractionnées

  • Pas d'Imprimé Fiscal Unique (IFU)

  • Tarifs moins compétitifs que la concurrence, notamment pour les ordres élevés

En bref


Pour quelques euros de plus, DEGIRO représente un bon compromis entre Trade Republic et Interactive Brokers : son interface est un peu plus intuitive qu'Interactive Brokers, mais bien plus complète que celle de Trade Republic, tant dans les outils d'analyse que dans la gamme d'actions proposées. Il s'agit donc d'un excellent compromis si vous souhaitez un service plus complet que Trade Republic tout en restant accessible grand public.


Trading212 : le courtier qui monte



On entend de plus en plus parler de Trading 212 dans le paysage de l'investissement français. Et pour cause. Ce courtier propose un positionnement assez proche de celui de Trade Republic : interface fun et accessible, tarifs planchers...Avec toutefois quelques subtilités qui pourront vous séduire, ou au contraire, vous rebuter.


Un courtier qui innove


Trading212 pallie son manque de notoriété par un développement constant de nouvelles fonctionnalités. Et elles sont nombreuses : de l'achat fractionné au réinvestissement automatisé des dividendes versés, en passant par sa fonctionnalité AutoInvest, tout y est.

Pour info, Trading 212 est le seul courtier à proposer la fonctionnalité AutoInvest. Ici, vous pouvez réaliser votre propre ETF virtuel en demandant par exemple à garder une pondération de 10% d'actions Amazon, 12% d'actions Tesla...Et Trading212 achètera/vendra automatiquement vos positions en fonction de la fluctuation des cours pour conserver cette pondération. Pratique !


Autre avantage notable de Trading 12 face à Trade Republic : sa gamme d'actions. C'est simple, 100% de nos actions sélectionnées dans bigfish premium y sont disponibles.


Son service client est de qualité, et son interface, tout aussi intuitive que celle de Trade Republic.


Mais tout n'est pas tout rose hélas...


Malgré tous ces atouts, Trading212 a encore un peu de chemin avant de rejoindre le top 3 de notre comparatif.


Bien que très alléchants d'apparence, ses tarifs restent moins compétitifs que ceux de Trade Republic. Car Trading212 facture des frais de change de l'ordre de 0.15% de chaque transaction, ce qui reste néanmoins tout à fait correct.


Bien qu'en conformité avec la loi, (vos titres y sont assurés à hauteur de 20,000€ par compte), Trading 212 n'est pas un compte-titres ordinaire (CTO) à proprement parler. Ainsi, si vous détenez une action LVMH chez T212, vous n'êtes pas réellement détenteur de cette action. Vous détenez un contrat avec T212, qui lie votre performance à celle de l'action LVMH. Autrement dit, vous ne pouvez pas transférer directement vos actions détenues chez T212 vers un autre courtier.


Malgré toutes les garanties prises par le courtier, nous estimons le fonctionnement de Trading212 (et donc, votre protection en cas de faillite) moins rassurants que via n'importe quel autre CTO. Il s'agit donc du courtier le plus opaque de notre comparatif, à éviter si la sécurité est une priorité pour vous.


Tant que Trading 212 ne se sera pas mis au diapason, nous ne pourrons l'ajouter au top 3 de notre comparatif.

Les plus

Les moins

  • Offre bien étoffée : 100% des sociétés composant notre sélection d'actions y sont référencées

  • Service client de qualité, très réactif

  • De nombreuses innovations : AutoInvest, achat fractionné, réinvestissement des dividendes, etc.

  • Interface accessible et épurée

  • Garantie des fonds plus opaque que via un compte-titres réglementé

  • Ne fournit pas d'IFU

  • Frais de change qui font vite grimper la facture pour les ordres élevés

  • Pas d'outils analytiques

De même, n'allez pas sur Trading212 si vous comptez bénéficier d'outils analytiques, ou d'informations sur les entreprises de votre portefeuille. Tout est simplifié à l'extrême. Si vous cherchez un courtier plus complet, dirigez-vous plutôt vers Interactive Brokers ou DEGIRO.


Enfin, le courtier ne propose toujours pas d'Imprimé Fiscal Unique (IFU), ce qui ne vous facilitera pas la tâche lors de vos déclarations d'impôts.

En bref

La carte maîtresse de T212, ce sont ses fonctionnalités : l'achat en fractionné bien sûr, mais surtout les fonctionnalités AutoInvest ainsi que le réinvestissement automatique des dividendes, inédites à notre connaissance.


Le positionnement de T212 est finalement assez proche de celui de Trade Republic, avec bien plus d'actions disponibles, en échange de tarifs un peu plus élevés. Le gros point noir à notre sens réside dans le manque de clarté de son fonctionnement et de sa réglementation.

Le mot de la fin


Il existe bien d'autres courtiers en ligne moins connus aux tarifs également compétitifs. Néanmoins, les quatre courtiers susmentionnés nous paraissent présenter les meilleurs rapports qualité/prix du marché, tout en ne faisant aucun compromis quant à la sécurité de vos fonds.


Notez que ce comparatif ne concerne pas les services de crypto-monnaies, Forex ou autres que ces courtiers peuvent proposer, et sur lesquels ils peuvent s'avérer moins compétitifs.


Ca y est, vous avez ouvert votre compte ? Alors découvrez maintenant comment acheter votre première action.


Tableau récapitulatif des tarifs

Achat d'une action US










Note globale test

​9/10

8/10​

8/10​

7/10

Compétitivité des tarifs

⭐⭐⭐⭐⭐

⭐⭐⭐⭐⭐

⭐⭐⭐

⭐⭐⭐⭐

Frais de passage d'ordre

0.0035 $ par action, min. 0.35 $

1 €

2 €

0 €

​Frais de change

​0.02%, min. 2 $

0%

0.25%

0.15%

​Total - Ordre de 500 €

2.35 $​

1 €

​3.25 €

0.75 €

Total - Ordre de 2,000 €

2.35 $​

1 €

7 €

3 €

​Total - Ordre de 10,000 €

2.35 $​

1 €

27 €

15 €

Autres frais notables

--

Spreads élevés qui peuvent affecter sa compétitivité tarifaire

--​

--

Principale force

Complet

​Simple

Equilibré

Simplicité / Innovation

🎁 Tarif négocié bigfish investing

​Aucun à ce jour Inscription ici

Aucun à ce jour

Inscription ici


 

bigfish investing applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


François Sockeel

François est le fondateur de bigfish investing. Après un passage en conseil en stratégie ainsi qu'en banque d'affaires, François se dédie désormais à aider les particuliers à mieux décoder les marchés.

תגובות


Bien plus que des news.
Des idées.

Deux fois par mois, nous décryptons pour vous un fait d'actualité, ou une nouvelle étude pertinente pour votre portefeuille, à parcourir en moins de 3 minutes. C'est gratuit.

A très bientôt...Pensez à vérifier vos spams !

Robot.png
bottom of page