Découvrez bigfish news, notre newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Palmarès 2023 des meilleurs comptes-titres ordinaires (CTO)

Dernière mise à jour : il y a 3 jours

Vous cherchez à investir en bourse, et maîtrisez les différences entre PEA et compte-titres ordinaire (CTO). Mieux, vous mesurez l'importance d'avoir un compte-titres ordinaire (CTO) en complément d'un PEA.


Alors rentrons maintenant dans le vif du sujet : lequel choisir ? L'offre est gargantuesque, et il y a fort à parier pour que votre banquier vous fasse du pied pour ouvrir un compte-titres chez lui.


Résistez !


Ne tombez pas dans le panneau : les résultats de notre test montrent que TOUS les comptes-titres proposés par les banques françaises (même les banques en ligne) sont à des années lumières des courtiers spécialisés.


De même, on pourrait penser que les meilleurs plateformes PEA offriraient également les meilleurs comptes-titres. Que nenni. Aucun des 5 courtiers leaders de notre palmarès des meilleurs PEA ne figure dans celui des comptes-titres.


Ainsi, Fortuneo Banque, que nous avons pourtant noté 8/10 lors de notre palmarès des meilleurs PEA, facture 50€ pour l'achat d'une action américaine avec son compte-titres Optimum (!). Même chez Boursorama Banque, réputée pour être l'une des banques les moins chères, l'ordre sur les marchés US coûte un minimum de 23,90€.


Etant donnée la fiscalité du compte-titres comparée à celle du PEA, il y a peu d'intérêt à investir sur les marchés européens via un compte-titres. Dans ce comparatif, nous nous focaliserons donc sur les tarifs pour l'achat d'actions américaines, puisque c'est le principal usage qui en est généralement fait. Sans plus attendre, voici notre sélection ultime des meilleurs comptes-titres du marché :


Notre top 3

Les challengers




Interactive Brokers, le plus complet


Interactive Brokers est de loin le courtier le plus populaire de notre comparatif : présent dans 218 pays, c'est LE courtier le plus établi au monde. Et si cette plateforme made in USA rencontre autant de succès, ce n'est pas pour rien. Sa recette : fournir une solution qui soit la plus complète possible, tout en gardant des tarifs aussi planchers qu'un courtier low-cost.


Si l'on devait résumer Interactive Brokers, on dirait qu'il s'agit du courtier "couteau-suisse" par excellence. Sa gamme d'actions est ultra-complète : 100% des sociétés composant notre sélection d'actions y est référencée. Ses outils d'analyse sont ce qui se fait de mieux sur le marché, idéal pour les investisseurs actifs. Il est également possible d'obtenir des financements à des tarifs imbattables, et même de toucher 3.33% d'intérêts sur vos liquidités (autre chose que le livret A 😃).


Ce courtier est également idéal si vous prévoyez de vous expatrier un jour. Il est rageant de devoir vendre vos actions et vous acquitter de tous vos impôts sur la plus-value parce que vous changez de résidence fiscale et que votre nouveau courtier n'existe pas dans votre pays d'expatriation. Aucune chance que cela vous arrive avec Interactive Brokers, puisque le courtier est disponible à peu près partout dans le monde.

Mais où est le talon d'Achille d'Interactive Brokers ?


Plus un couteau-suisse est fourni, moins il devient facile d'appréhension. Ainsi, Interactive Brokers est la plateforme la moins intuitive de notre comparatif. Cela reste tout à fait jouable même pour un néophyte. Mais si vous êtes facilement perdu en ligne, il vous faudra certainement un peu plus de temps pour vous familiariser à la plateforme d'Interactive Brokers qu'à celle des plateformes les plus "basiques" comme celle de Trade Republic.

👍 Les plus

👎 Les moins


Présent dans 218 pays. Idéal donc si vous songez à vous expatrier un jour


Offre ultra-complète : 100% de nos actions sélectionnées dans bigfish premium y sont disponibles


De loin le plus complet pour sa gamme d'outils analytiques


Possibilité d'acheter des actions fractionnées


Ne fournit pas d'IFU (Imprimé Fiscal Unique), ce qui vous alourdira la tâche au moment de faire vos déclarations d'impôts


Plateforme moins accessible aux néophytes que la concurrence


En bref


Interactive Brokers est clairement le courtier le plus complet du marché. Gamme d'actions ultra étoffée, excellents outils analytiques...Le tout pour des tarifs plus que raisonnables. Revers de la médaille, il présente une ergonomie forcément moins intuitive que la concurrence. Il constitue donc l'option idéale si vous privilégiez la qualité et l'exhaustivité, à la simplicité.


🚨 En ce moment, jusqu'à 1,000$ offerts en actions Interactive Brokers (NASDAQ:IBKR) pour toute ouverture de compte.






Trade Republic, le meilleur pour débuter



Trade Republic est un courtier allemand. Règlementé par la Federal Bank of Germany et la BaFin (= très fiable), Trade Republic est arrivé récemment en France avec un positionnement simple : rendre l'investissement plus simple par le biais d'une plateforme accessible, à des tarifs accessibles.


Vous l'avez compris, le mot d'ordre ici est la simplicité. Et c'est exactement ce qui ressort de notre test. L'interface est particulièrement simple et épurée, parfaite pour les plus novices. La tarification elle aussi est simplifiée à l'extrême : 1€ par ordre, quel qu'il soit.


Le courtier idéal pour débuter

La plupart des courtiers poussent leurs clients à faire du trading, à spéculer. Logique : plus vous passez d'ordres, plus ceux-ci gagnent d'argent. Nous apprécions tout particulièrement que Trade Republic prenne le contrepied de cette tendance, quitte à sembler ennuyeux à certains égards. Le courtier incite à mettre en place un plan d'investissements programmés (du DCA, en somme), en rendant vos ordres gratuits dans ce cas. Une approche qui va dans l'intérêt direct du client, puisque l'investissement régulier est le meilleur moyen pour un investisseur particulier de faire fructifier son patrimoine sur le long terme.


Se faire l'héraut de la simplicité pour attirer les investisseurs les plus débutants présente toutefois quelques inconvénients. A commencer par l'absence totale d'outils analytiques : n'espérez pas analyser les bilans de vos sociétés avec Trade Republic. Ce courtier est idéal pour investir sans prise de tête, rien de plus.

Gamme d'actions : peut mieux faire

Le constat est identique concernant la gamme d'actions. Trade Republic est hélas très à la traîne sur ce point. A titre indicatif, 30% des sociétés composant notre sélection d'actions ne sont pas référencées par le courtier. Trade Republic fait très bien l'affaire si vous ne souhaitez investir que dans des indices boursiers, des géants de la tech ou des sociétés du CAC40. Si ce n'est pas votre cas, cherchez ailleurs.


Nous apprécions le fait que Trade Republic ait été un véritable agitateur dans le petit univers des comptes-titres depuis son arrivée. Là où certains courtiers n'ont pas amélioré leur plateforme depuis des lustres, Trade Republic se développe à vitesse grand V. En tout juste deux ans depuis son arrivée en France, le courtier a déjà rendu possible l'achat de fractions d'actions, la fourniture d'un Imprimé Fiscal Unique (IFU), et a considérablement développé la qualité de sa plateforme sur PC. Le courtier évoque même la sortie prochaine d'un PEA - on l'attend avec impatience !


En revanche, un point nous chiffonne : Trade Republic fait partie des rares courtiers en France à réaliser des "payments for order flows".


Les "payments for order flows" : kézako ?


Lorsque vous passez un ordre en bourse, votre courtier a deux possibilités :

  • Il peut passer l'ordre directement, comme le font la plupart des courtiers,

  • Il peut le transmettre à un market maker, qui se chargera lui-même de l'exécuter.

Le problème, c'est que ces market makers vont tirer profit de votre ordre à votre détriment, en vous obtenant un cours d'achat/vente moins intéressant que si l'ordre avait été réalisé en direct par votre courtier. La différence étant.. pour bibi. Au delà des 1€ affichés, il est donc difficile d'évaluer combien vous "payez" réellement en passant par Trade Republic. Nos différentes simulations semblent montrer que le coût indirect associé aux PFOFs pratiqués par Trade Republic est mineur, et n'entame que peu la compétitivité de la plateforme. Il n'empêche, nous nous devions de vous faire part de cette petite ombre au tableau.

Les plus

Les moins

  • Règlementé par la BaFin

  • Possibilité d'automatiser ses investissements sans aucun frais

  • Interface remarquablement simple et intuitive

  • Possibilité d'acheter des fractions d'actions et ETFs

  • Service client professionnel et réactif

  • Fournit un IFU (Imprimé Fiscal Unique)