Découvrez bigfish news, notre newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Palmarès 2023 des meilleurs PEA

Dernière mise à jour : il y a 4 jours


Tous les PEA ne se valent pas ! Même si le fonctionnement du PEA et sa fiscalité sont universels, la principale différence entre les courtiers est à trouver dans les frais de courtage. Mais ne vous arrêtez pas là ! De nombreux autres critères doivent guider votre choix, tels que :

  • Les frais annexes, frais de tenue de compte et de sortie d'argent notamment,

  • La qualité de l’interface,

  • La réactivité du service client, tout particulièrement lors de l'exécution de tâches administratives spécifiques telles que le transfert/clôture de compte

  • La volonté de centraliser vos comptes au sein d'une même banque/plateforme. Hélas, nous verrons que nombreuses sont les banques à abuser de cela en facturant des tarifs particulièrement prohibitifs.

Rassurez-vous : nous nous sommes occupés de passer au peigne fin la crème des PEA pour vous. Et avant de vous souffler les meilleurs élèves, commençons par vous informer des cancres de la classe.


Fuyez les banques traditionnelles !


On vous comprend : si vous et votre famille êtes clients de la Caisse d'Epargne / BNP / Crédit Agricole depuis quatre générations, il est tentant d'y ouvrir votre PEA par confort et simplicité.


Un conseil : ne cédez surtout pas à la tentation ! Les PEA des grandes banques de réseaux sont bien trop onéreux pour le service proposé. Prenons par exemple la grille tarifaire du PEA de la Société Générale :

  • Frais de courtage : 0,5% pour les ordres < 2,000 €.

  • Frais de tenue de compte : 17,50 € par an.

  • Droits de garde : 0,3% par an sur un PEA de moins de 50,000 €, avec qui plus est, une commission fixe de 4,50 € par position.

Bilan des courses : un portefeuille de 50,000 € répartis sur 10 positions vous coûtera 212 € par an. Et ce, sans avoir réalisé la moindre transaction.


Inutile de chercher la perle rare ici : qu'il s'agisse du Crédit Agricole, de la BNP ou encore du Crédit Mutuel, toutes les banques traditionnelles appliquent cette structure de frais. Alors ne vous laissez pas embobiner par votre conseiller bancaire !


Pour la première fois, nous avons également décidé d'exclure Saxo Banque de ce comparatif. Si le courtier applique des tarifs très alléchants (nous l'aurions classé #2 sur ce plan s'il avait intégré notre comparatif), les nombreuses plaintes reçues concernant son service client en forte dégradation depuis quelques années nous ont convaincu que celui-ci n'avait pas sa place dans ce comparatif. Que les meilleurs, on vous dit !


Pour aller plus loin PEA vs. compte-titres : que choisir ?

Sans plus attendre, voici donc notre comparatif de la crème des PEA !

Notre top 3

Les challengers



BforBank, le haut-de-gamme à petits prix



Banque en ligne du Crédit Agricole, BforBank vise un positionnement plus premium que ses concurrentes. En cherchant à attirer des clients aux patrimoines plus importants, donc plus susceptibles d'investir en bourse, on peut donc imaginer que celle-ci fait de son PEA une priorité stratégique pour attirer le chaland. Cela se vérifie-t-il dans notre comparatif ?


La réponse est indéniablement, oui. Le PEA de BforBank coche toutes les cases de notre comparatif :

  • Son interface est d'excellente qualité, quoiqu'un tantinet moins intuitive que celle de Boursorama Banque à notre goût ;

  • Malgré son positionnement marketing plus haut-de-gamme, ses tarifs sont parmi les plus compétitifs des banques en ligne, au coude à coude avec Fortuneo ;

  • Son service client est d'excellente qualité, le meilleur de notre comparatif ;

  • Cerise sur le gâteau : vous n'avez pas besoin d'avoir un compte bancaire chez BforBank pour y ouvrir un PEA. Ce qui enlève une belle épine du pied.

Petite parenthèse sur les tarifs. Il est intéressant de noter que BforBank devient de plus en plus compétitif au fur et à mesure que le montant de vos ordres est élevé. Pour des ordres supérieurs à 5,000€, il devient ainsi le deuxième PEA le moins cher de notre comparatif, passant devant Fortuneo. Là encore, il s'agit d'un appel du pied évident aux plus gros portefeuilles.


Seule ombre au tableau identifiée : BforBank facture des frais de clôture de 100€. Le genre de détails qu'on tend trop souvent à oublier lorsqu'on ne pense qu'à l'ouverture 😄 Pas bien important à notre sens, puisque rien ne vous empêche de le laisser dormir plutôt que de le clôturer.

Les plus

Les moins

  • Des tarifs compétitifs, en particulier pour les ordres élevés

  • #1 pour le service client, très sérieux et réactif

  • Interface de très bonne facture, avec ProRealTime inclus (outil analytique, normalement 15€/mois)

  • Pas nécessaire d'ouvrir un compte bancaire pour ouvrir un PEA

  • Facture des frais de clôture de 100€

Bref, BforBank est fait pour vous si :

  • Vous souhaitez un courtier complet, qui ne déçoit sur aucun critère ;

  • Vous souhaitez obtenir des tarifs très compétitifs, en particulier si vous investissez des montants importants ;

  • Vous vous reposez sur des outils analytiques pour investir (ProRealTime inclus) ;

  • Hébergez déjà vos comptes chez BforBank : parce qu'à choisir, il est toujours plus agréable d'avoir ses comptes centralisés au même endroit 😊


<a rel="sponsored" href="https://www.awin1.com/awclick.php?gid=343320&mid=13267&awinaffid=1184520&linkid=2215024&clickref=">lien texte - Bourse</a>



Bourse Direct, le roi du low-cost



Le positionnement de Bourse Direct est simple : être le courtier le moins cher du marché. Si celui-ci échoue côté compte-titres, où il ne figure même pas dans le top 5 de notre palmarès, il ravit en revanche la médaille d'or du PEA le moins onéreux. Et de loin ! Pour ce seul atout, Bourse Direct est parvenu à se faire un nom dans le marché très concurrentiel des PEA.


Mais...


Revers de la médaille, vous devrez faire quelques concessions en optant pour Bourse Direct. À commencer par son interface, probablement la moins agréable/intuitive de notre comparatif. Bourse Direct n'a pas renouvelé son design depuis des années, et cela se ressent clairement lorsqu'on le met face à ses concurrents.


Autre carence notable : son service clients, assez peu réactif. Meilleur que Saxo Banque sans hésiter, mais un cran en deçà des autres courtiers de notre comparatif. Nous avons ainsi eu vent de plusieurs plaintes de clients déplorant que leur procédure de transfert de PEA leur avait pris un temps fou (jusqu'à 6 mois !) en raison des délais de réponse de Bourse Direct.


Le diable est dans les détails


Dernier élément à prendre en compte : Bourse Direct facture des frais de 7€ par retrait de fonds. Cela ne devrait pas être un grand problème si vous êtes dans une logique d'accumulation de capital, mais peut rapidement devenir coûteux pour un profil de retraités souhaitant retirer une rente régulière de leurs portefeuilles, comme le veut la règle des 4% par exemple.

Les plus

Les moins

  • Clairement #1 sur les tarifs. C'est à peu près tout, mais c'est un critère suffisamment important pour lui accorder une très bonne note

  • ​Bon dernier pour son interface, tout droit héritée du minitel

  • Bon dernier pour son service client, trop peu réactif à notre goût

  • Frais de retrait de fonds de 7€

En bref

Bourse Direct est clairement le must si votre priorité est d'avoir le PEA le moins cher du marché. Pour ce prix, il fera le travail...Mais sans plus. En revanche, il est à éviter si :

  • Vous êtes sensible à l'intuitivité/l'esthétique de votre interface.

  • Vous tenez à avoir un service client disponible et réactif, particulièrement utile si vous débutez.

  • Vous prévoyez de réaliser des retraits réguliers d'argent à l'avenir.


EasyBourse, l'idéal pour les < 30 ans



EasyBourse est un courtier en ligne détenu par La Banque Postale, avec l’objectif de créer un acteur en ligne aux frais réduits. Si ses frais sont généralement supérieurs à ceux de Bourse Direct, vous allez voir qu'avec un peu d'astuce, EasyBourse peut vous permettre d'obtenir des tarifs très alléchants si vous cochez les bonnes cases au moment de vous inscrire. Mais commençons par les principaux aspects de notre comparatif :

  • Le service c