top of page

Découvrez bigfish news, notre newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Warren Buffett et le ROCE

Dernière mise à jour : 24 nov. 2023



Warren Buffett est l'investisseur le plus largement cité, suivi et étudié de tous les temps. Chacun de ses mouvements est analysé. Chaque interview qu'il donne est scrutée au mouvement de lèvres près. Chaque lettre aux actionnaires est étudiée. Pourtant, Buffett a donné il y a plus de 40 ans un conseil qui reste à ce jour largement ignoré par la majorité des investisseurs.


Celui-ci concerne la qualité du management. Voici la citation : "Le principal critère de la qualité d'un management consiste en l'obtention d'un taux de rendement élevé sur le capital employé (sans recours excessif à l'effet de levier, aux artifices comptables, etc.), et non la réalisation de gains réguliers par action." - Warren Buffett, Lettre annuelle aux actionnaires de 1979.


Pendant des décennies, les investisseurs, les PDG et les gestionnaires de fonds ont voué un véritable culte à la croissance des bénéfices par action (BPA). Beaucoup d'investisseurs y voyaient le critère ultime pour mesurer les managements. Pourtant, la citation de Buffett est claire : générer "un taux de rendement élevé sur le capital employé" (le fameux ROCE) est une bien meilleure façon de mesurer la direction que la simple croissance des bénéfices par action.


Pourquoi Buffett croit-il cela ? Car il sait que les bénéfices par action peuvent être trompeurs. Ils peuvent augmenter en raison d'accords ponctuels ou de rachats d'actions. Même des équipes de direction médiocres peuvent trouver des moyens créatifs d'augmenter les bénéfices par action sans grande compétence. Les rendements sur le capital, en revanche, sont des métriques beaucoup plus difficiles à manipuler. Ils révèlent comment une entreprise utilise habilement son capital pour créer de la valeur.


Générer des rendements élevés sur le capital montre qu'une entreprise a également un modèle commercial robuste et durable. En essence, tandis que les bénéfices par action montrent l'éclat, les rendements sur le capital montrent la substance.


Charlie Munger est, sans surprise, d'accord avec Buffett. Pourquoi selon lui ? Parce que les rendements sur le capital déterminent votre succès en tant qu'investisseur :


"À long terme, il est difficile pour une action de réaliser un rendement bien meilleur que celui de l'entreprise sous-jacente. Si l'entreprise réalise un rendement de six pour cent sur le capital pendant quarante ans et que vous la détenez pendant ces quarante ans, vous ne réaliserez pas beaucoup plus qu'un rendement de six pour cent, même si vous l'avez initialement achetée à une énorme remise. Inversement, si une entreprise réalise un rendement de dix-huit pour cent sur le capital pendant vingt ou trente ans, même si vous payez un prix qui semble cher, vous obtiendrez un résultat exceptionnel."


À méditer !


Si cet article a attisé votre curiosité et que vous souhaitez devenir money smart, vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdo gratuite en bas de cette page 👇

Merci pour votre soutien ! 🙏

 

bigfish investing applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


Baptiste Martin

Baptiste est rédacteur chez bigfish investing. Spécialiste de la modélisation financière, Baptiste scrute chaque mois les comptes de centaines d'entreprises pour n'en garder que la crème de la crème.

Comments


Bien plus que des news.
Des idées.

Deux fois par mois, nous décryptons pour vous un fait d'actualité, ou une nouvelle étude pertinente pour votre portefeuille, à parcourir en moins de 3 minutes. C'est gratuit.

A très bientôt...Pensez à vérifier vos spams !

Robot.png
bottom of page