top of page

Découvrez bigfish news, notre newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Deux philosophies - l'histoire de Donald et Bernard



Morgan Housel a créé un nouveau podcast...Et il n'a pas déçu.


Récemment, il y a notamment partagé l'histoire de deux hommes qui ont participé à une course organisée à Londres en 1968, pour devenir le premier à faire le tour du monde en voilier.


Le premier participant est Donald Crowhurst. Donald avait connu de nombreux échecs dans sa vie, et cherchait à prouver à ses proches qu'il n'était pas un loser. Mais, quelques mois seulement après le début de la course, son bateau a fait l'objet d'une fuite. Il a alors compris qu'il ne survivrait pas au passage du cap de Bonne-Espérance, en Afrique du Sud. Plutôt que de déclarer forfait, il a alors préféré barboter dans l'Atlantique pendant six mois, avec l'idée de rentrer ensuite à Londres en faisant croire qu'il avait fini premier.


Bernard Moitessier, quant à lui, aimait simplement naviguer et ne se souciait pas des records du monde. La course était pour lui une excuse pour passer plus de temps sur son bateau. Quelques mois plus tard, il a franchi le cap Horn d'Amérique du Sud bien avant ses concurrents.


Aucun des deux hommes n'est jamais rentré à Londres :

  • Donald a réalisé qu'il gagnerait probablement la course, mais qu'il serait vite démasqué comme imposteur. Incapable de faire face à l'embarras, il s'est jeté à la mer et n'a jamais été retrouvé.

  • De son côté, Bernard s'est rendu compte qu'il était sur le point de gagner. Cependant, il a aussi pris conscience que son identité serait à jamais liée à la victoire, et non au simple plaisir de naviguer. Fuyant toute forme de superficialité, il a donc fait demi-tour, et a navigué jusqu'à Tahiti. Il y a construit une maison sur la plage, cultivé sa propre nourriture, épousé une locale et y a passé les 25 dernières années suivantes de sa vie, heureux.

Cette histoire nous rappelle qu'il est important de se demander si nos actions sont motivées par le désir d'impressionner les autres, ou par la recherche de notre propre bonheur, indépendamment de ce que quiconque peut en penser.


La poursuite de l'indépendance financière est une course à laquelle nous sommes des millions à participer. Mais dans cette même course, chaque participant y joue avec ses propres aspirations...Et ses propres règles. Ne cherchez jamais à vous enrichir pour impressionner la galerie. Faites-le pour vos seules aspirations, et sans vous comparer au bateau du voisin...Ou vous risqueriez de vous bruler les ailes :)


Si cet article a attisé votre curiosité et que vous souhaitez devenir money smart, vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdo gratuite en bas de cette page 👇 Merci pour votre soutien ! 🙏

 

bigfish investing applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


Hamza Triqui

Hamza est rédacteur chez bigfish investing. Ancien banquier d'affaires chez Lincoln International, Hamza dispose d'une connaissance hors pair du secteur des services financiers.

Comments


Bien plus que des news.
Des idées.

Deux fois par mois, nous décryptons pour vous un fait d'actualité, ou une nouvelle étude pertinente pour votre portefeuille, à parcourir en moins de 3 minutes. C'est gratuit.

A très bientôt...Pensez à vérifier vos spams !

Robot.png
bottom of page