top of page

Découvrez bigfish news, notre newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Quel lien entre alcoolisme et investissement ?




En 2013, Laura McKowen assistait au mariage de son frère. Elle était tellement ivre qu'elle a laissé sa fille de quatre ans, seule dans sa chambre d'hôtel toute la nuit. Ce fut le déclic dont elle avait besoin.


Consciente de son problème, Laura a commencé à fréquenter des réunions d'alcooliques anonymes. Cependant, de nombreux membres y répétaient "Maintenant, j'ai une petite vie sympa" - ce qui avait le don de la mettre en colère, et la déprimer. "Qui diable veut d'une 'petite vie sympa'?" pensait McKowen.


Motivée à faire ce qu'il fallait pour sa fille, elle a persisté. McKowen - maintenant soignée - a écrit un livre sur son expérience : "We Are the Luckiest" (Nous sommes les plus chanceux). Le titre fait référence à la chance qu'elle ressent d'avoir... "une petite vie sympa maintenant".


Qu'est-ce qui a changé ? "Alors que j'étais au début de ma désintoxication, j'ai traversé une nuit difficile sans boire. J'étais au lit avec ma fille endormie, et un sentiment écrasant de gratitude m'a envahi... et je me suis dit : C'est ce que j'ai toujours voulu !"


Prise dans le chaos de l'alcoolisme, McKowen ne pouvait tout simplement pas imaginer à quoi ressemblait ce sentiment de gratitude avant qu'il ne pointe le bout de son nez.


Fort heureusement, alcoolisme et investissement n'ont pas grand-chose en commun. Pourtant, il y a ici une leçon importante.


Lorsque les investisseurs débutent, ils sont souvent motivés par le succès des autres. Passez cinq minutes sur Twitter, vous verrez beaucoup de membres s'y vanter de leurs performances miraculeuses (ok, nous sommes tout aussi coupables que les autres :) ).


Mais voici ce qui n'est pas dit : le travail permettant d'arriver à cet aboutissement n'a rien d'enthousiasmant. Pas de montée de dopamine. C'était péniblement, sacrément ennuyeux.

Nous cliquons sur le bouton "acheter" - et puis nous attendons. Pas pour un jour, une semaine, ou un mois ; des années, parfois des décennies !


Heureusement, nous sommes arrivés à un point où nous pouvons jeter un œil à nos portefeuilles et ressentir une sensation de paix. Mais le chemin a été long pour y parvenir. Pour cela, une solution : adopter une mentalité à long terme. Pas aussi séduisant ou excitant que le day trading, ou les jeux de hasard certes...Mais qui peut vous mener à "une petite vie sympa". Ce qui n'est pas déplaisant ;)


Si cet article a attisé votre curiosité et que vous souhaitez devenir money smart, vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdo gratuite en bas de cette page 👇 Merci pour votre soutien ! 🙏

 

bigfish investing applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


Hamza Triqui

Hamza est rédacteur chez bigfish investing. Ancien banquier d'affaires chez Lincoln International, Hamza dispose d'une connaissance hors pair du secteur des services financiers.

Comments


Bien plus que des news.
Des idées.

Deux fois par mois, nous décryptons pour vous un fait d'actualité, ou une nouvelle étude pertinente pour votre portefeuille, à parcourir en moins de 3 minutes. C'est gratuit.

A très bientôt...Pensez à vérifier vos spams !

Robot.png
bottom of page