Découvrez bigfish news, notre nouvelle newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Voici le patrimoine du trentenaire Français moyen. Et vous ?

Dernière mise à jour : 10 sept. 2021



Si vous avez encore moins de 40 ans, la retraite n'est probablement pas votre principal sujet de préoccupation aujourd'hui. Il y a en effet déjà une tonne de problématiques moins lointaines à traiter : l'arrivée d'un nouveau bébé, un changement de travail, ou encore l'achat d'une nouvelle maison.


Pourtant, la retraite est un sujet qui s'avère d'autant plus simple à adresser qu'il est traité en amont, grâce au phénomène des intérêts composés notamment. Quelqu'un qui commence à préparer sa retraite dès la trentaine s'engage ainsi à des efforts bien moindres que quelqu'un qui n'y penserait qu'une fois la cinquantaine venue. Préparer sa retraite ne devrait pas être un sprint, mais un marathon.


Sans en faire une priorité aujourd'hui, il peut donc être tout à fait utile de s'y pencher via la mise en place d'un premier plan d'action. Et pour commencer, quoi de mieux que de savoir où vous vous positionnez par rapport à la moyenne des Français ?


L'INSEE mesure régulièrement l'évolution des patrimoines des ménages français. A la fois le patrimoine brut et net. La différence entre les deux tient au fait que le patrimoine net soustrait les dettes incombant encore au ménage.


Par exemple, si vous venez d'acheter une maison à crédit à 100,000€ avec 20,000€ d'apport, votre patrimoine brut est de 100,000€, mais votre patrimoine net (ce qui vous appartient vraiment), 20,000€. C'est donc logiquement le patrimoine net sur lequel il convient plutôt de se pencher.



Ainsi le ménage trentenaire moyen dispose d'un patrimoine brut de 210,000€, correspondant à un patrimoine net de 129,000€. Ces chiffres sont cependant biaisés par le fait qu'une poignée de ménages détiennent l'essentiel du patrimoine des Français, tirant la moyenne vers le haut. Si l'on se focalise plutôt sur le ménage médian, on arrive alors à un patrimoine brut de 137,000€, nous ramenant à un patrimoine net de 51,400€.


En clair, 51,400€ est le principal chiffre à retenir pour mesurer correctement le patrimoine des trentenaires en France.


51,400€ est déjà une somme tout à fait honorable pour un trentenaire, si elle est correctement investie d'ici votre retraite. En supposant que cette épargne soit investie en actions avec un rendement de +10%/an (une hypothèse en ligne avec les rendements offerts par le S&P500), ces 51,400€ à 35 ans deviendraient un joli pactole de 897,000€ à 65 ans. Même en supposant un rendement plus bas à 7%, vous obtiendriez un patrimoine de 391,000€.


Des sommes qui ne prennent pas en compte l'épargne que vous parviendrez à accumuler de votre trentaine jusqu'à votre retraite, et que vous pouvez sans problème investir.


Si vous découvrez avec stupeur à la lecture de cet article que vous êtes encore loin des 51,400€, pas de panique. D'abord, rappelons que ce patrimoine est calculé par ménage. Un ménage est composé en moyenne de 2,2 personnes en France. Si vous êtes seul, il est donc compréhensible que votre patrimoine ne soit pas aussi élevé.


Enfin, de multiples solutions existent pour vous aider à atteindre ce montant (et même bien plus !). En voici quelques unes :

  • Mesurer l'ensemble de vos entrées et sorties d'argent chaque mois, et évaluer poste après poste les dépenses superflues ou démesurées, ou renégociables (assurances, banques, forfaits...)

  • Démarrer une petite activité en parallèle de votre travail, relativement peu chronophage qui vous permettra d'arrondir vos fins de mois. Des cours particuliers, du développement web, ou du marketing digital...Sont des activités rapides à démarrer en tant qu'indépendant, et qui peuvent faire une belle différence sur vos comptes à terme.

  • Investir chaque nouvelle épargne accumulée afin de la faire travailler pour vous. La bourse est à ce jour la classe d'actifs la plus rentable, en particulier pour les petits montants, mais il en existe d'autres : parts de SCPI, crowdfunding immobilier, etc.

Là encore, pas de stress : à moins de viser un départ anticipé avant 50 ans, votre retraite n'est pas demain. Tout est dans la prévoyance, et la régularité de vos actions. Prenez ces quelques réflexes, et 30 ans plus tard, vous remercierez votre jeune soi de vous y avoir préparé.

 

bigfish applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


Hamza Triqui

Hamza est rédacteur et analyste pour bigfish. Ancien banquier d'affaires chez Lincoln International, Hamza dispose d'une connaissance hors pair du secteur des services financiers.