Découvrez bigfish news, notre nouvelle newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Qu'est-il arrivé à Biogen ?

Dernière mise à jour : 15 juil. 2021

Dans un secteur de la santé plutôt calme ces derniers jours, le moins que l'on puisse dire est que la performance de la biotech américaine Biogen (NASDAQ: BIIB) détonne.

La raison ? A la surprise générale, la Food & Drug Administration (l'Agence Américaine du Médicament) vient d'approuver son anticorps monoclonal aducanumab dédié à la maladie d'Alzheimer. Il s'agit du premier du genre.


C'est une véritable petite révolution qui vient ainsi d'avoir lieu dans la lutte contre cette maladie neuro-dégénérative qui constitue la 6ème cause de mortalité aux Etats-Unis. Pour la première fois, un traitement contre Alzheimer ne se contente pas simplement d'atténuer les symptômes, mais attaque directement les processus en cause dans la progression de la maladie.



La nouvelle a d'autant plus surpris les marchés qu'aducanumab (désormais brandé Aduhelm) fait partie des rares traitements a être approuvés après avoir été dans un premier temps rejetés par le panel d'experts constituant la FDA. Rien d'étonnant donc à ce que sa sortie reste controversée, d'autant plus avec un tarif prohibitif de 56,000$/an par patient. Il n'empêche, nous ne pouvons qu'applaudir cette formidable avancée médicale.


Ce repêchage est de bon augure pour le groupe qui traverse une mauvaise passe avec un chiffre d'affaires en net déclin en 2020, et comptait beaucoup sur ce traitement pour se remettre à flots.


Selon Stifel, les ventes pour ce traitement pourraient atteindre un pic de 9mds$ d'ici 2030. Une entrée d'argent qui ne considèrerait que les Etats-Unis, alors qu'on peut imaginer une autorisation à venir dans de nombreux autres pays.



Bien entendu, de nombreux autres laboratoires travaillent en ce moment même à l'élaboration d'un traitement contre Alzheimer. Biogen ne restera donc pas seule éternellement. Nous pensons toutefois qu'avec cette approbation, la biotech vient de prendre une bonne longueur d'avance sur la concurrence, dont les chances de voir leur traitement approuvé restent minces à court/moyen terme.


Ce first-mover advantage devrait permettre à Biogen de s'installer durablement sur ce marché et de refinancer son développement dans d'autres aires thérapeutiques dans lesquelles elle a largement perdu en compétitivité ces dernières années, notamment dans la sclérose en plaques (Tecfidera) et dans l'Amyotrophie spinale (Spinraza).

 

bigfish applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


Hamza Triqui

Hamza est rédacteur et analyste pour bigfish. Ancien banquier d'affaires chez Lincoln International, Hamza dispose d'une connaissance hors pair du secteur des services financiers.