Découvrez bigfish news, notre nouvelle newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

OVHcloud va bel et bien entrer en bourse : cocorico ?

Dernière mise à jour : 15 juil. 2021

Ce lundi, le fournisseur de services de cloud français OVHcloud (anciennement OVH) a annoncé son intention de se coter à Euronext Paris, et ce, potentiellement dès la fin de l'année.



Une annonce attendue par les marchés depuis plusieurs mois, alors que le champion européen du cloud avait déjà annoncé le 8 mars dernier son souhait de devenir public...Avant de finalement rebrousser chemin.


En cause, un incendie était venu ravager une partie des infrastructures du groupe au sein de son centre de Strasbourg. Les serveurs détruits par cet incident auraient concerné entre 12,000 et 16,000 clients du groupe.


Si les systèmes anti-incendie d'OVHcloud ont naturellement été critiqués, c'est plus largement la crédibilité du groupe qui a été remise en cause à travers cet incident face aux géants américains, réputés plus premium.

Si OVHcloud a une carte à jouer face aux mastodontes que sont Amazon Web Services, Microsoft Azure ou encore Google Cloud, c'est avant tout de par son identité européenne. Dans un continent désespérément à la recherche de champions de la tech, pris entre les GAFAM américains et les BATX chinois, OVH fait figure de garant de la souveraineté numérique du continent.


Plus qu'une simple fierté, disposer d'un acteur Made in Europe dans ce secteur est un enjeu stratégique majeur, alors que les concurrents américains comme chinois sont régulièrement soupçonnés de partager leurs données hébergées à leurs gouvernements respectifs. Permettre aux entreprises européennes de garder leurs données les plus confidentielles sous un étendard européen est donc gage de sérénité.



Un argument qui a de quoi séduire de nombreuses entreprises européennes... Mais pas que. Car le groupe n'a certainement pas l'intention de se cantonner à l'Europe, et compte jouer sur ses tarifs compétitifs pour grignoter des parts de marchés en Amérique et en Asie.


A ce jour, OVHcloud gère une trentaine de sites répartis sur quatre continents, pour 1,6 million de clients. Le groupe revendique ainsi une croissance annuelle moyenne de ses revenus de plus de 20% sur les dix dernières années. En 2020, son chiffre d’affaires a ainsi atteint 632m€ (dont la moitié hors de France), pour un résultat d’exploitation avant impôts de 255m€.


Si les informations manquent encore pour se prononcer sur l'attractivité d'OVHcloud en tant qu'investissement, le groupe semble en tout cas afficher de belles caractéristiques au vu des données disponibles. Ajoutons à cela une éligibilité au PEA (rare sur les actions discutées ici !), et nous tiendrons peut-être, d'ici la fin de l'année, une action ma foi fort pertinente dans laquelle investir. Affaire à suivre.

 

bigfish applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


Hamza Triqui

Hamza est rédacteur et analyste pour bigfish. Ancien banquier d'affaires chez Lincoln International, Hamza dispose d'une connaissance hors pair du secteur des services financiers.