Découvrez bigfish news, notre nouvelle newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Le fonds Ark Invest peut-il renaître de ses cendres ?



D'abord érigée comme prodige de l'investissement pour finalement tomber en désuétude, Cathie Wood, la gérante du fonds Ark Invest, aura vécu un véritable ascenseur émotionnel depuis le début de la pandémie. Wood, imposteur ou visionnaire incomprise ?


Avant de commencer, il convient de rappeler brièvement qui est Cathie Wood. Soyons honnêtes, jusqu'à ce que la pandémie n'éclate en mars 2020, Cathie Wood n'était encore qu'une "simple" gérante de fonds, à la renommée relativement faible.


Déjà en 2018, on pouvait la voir défendre sur les plateaux TV que le cours de Tesla atteindrait un jour 4000$. A l'époque, le cours de Tesla tournait aux alentours de 300$, supposant ainsi une croissance de plus de...1200% en quelques années. Forcément, personne ne semblait vraiment y croire.


3 ans plus tard, le cours de Tesla a atteint un plus haut de 6150$ (en excluant le stock split), soit une performance de plus de 1950% depuis. Seule contre tous, souvent tournée en ridicule, cette prédiction l'a soudainement propulsée au rang de légende de l'investissement.


Son principal ETF, dont Tesla est le plus gros composant, a ainsi connu en 2020 une année exceptionnelle, avec une croissance de +143%. Pour référence, le CAC40 a cédé -6% sur la même période.


Après l'épopée, la chute


Malheureusement pour Cathie Wood, toutes les bonnes choses ont une fin; et Ark n'y fait pas exception. Depuis son plus haut du 12 février 2021, Ark a perdu 65% de sa valeur...


Et la chute ne fait que continuer, encore et encore, irrémédiablement. A tel point que cette semaine, le cours de l'ETF Ark Innovation est repassé pour la première fois en dessous de son niveau d'avant pandémie.



En à peine un an, toute la surperformance qui a fait la célébrité de Cathie Wood est désormais...Envolée. Tant le NASDAQ100 que le S&P500 surperforment largement ARKK depuis le 31 décembre 2019.


Alors, exit Cathie Wood ?


Comme nous, Cathie Wood investit avant tout dans des actions growth, lesquelles ont fait l'objet d'une correction massive ces cinq derniers mois. Pas étonnant donc que la performance de ses ETFs soit en lourde baisse. Comme nous l'expliquions dans nos précédentes éditions, cette correction tient beaucoup plus à une baisse des valorisations dues au contexte macro économique qu'à une baisse des performances business des sociétés concernées.


Pourquoi jeter la pierre à Cathie Wood alors ? Il lui est parfois reproché de prioriser la vision d'une entreprise à ses résultats financiers, plus tangibles. Si sa capacité à anticiper les tendances les plus innovantes des 10 prochaines années est incontestable, elle ne garantit en rien de savoir quelles entreprises sont les plus susceptibles de s'accaparer chaque tendance. D'autant plus lorsque celles ci n'ont pas forcément démontré leur capacité à briller sur ces marchés.


La stratégie de Cathie Wood diffère par exemple de la nôtre en ce qu'elle n'hésite pas à investir dans des sociétés n'ayant pas encore montré le moindre signe d'accélération de leur croissance, comme des biotechs par exemple. Cette stratégie peut garantir des rendements extrêmement élevés si ces prédictions s'avèrent vraies, comme pour Tesla ; mais implique également un certain nombre de ratés.


Il n'empêche : à plus long terme, Ark surperforme encore assez nettement le S&P500. Avec un rendement de près de 200% sur sept ans et demi, vs. environ 170% pour le S&P500, Ark est la preuve que les actions growth peuvent constituer un formidable vecteur de performance sur la durée ; à condition d'accepter les corrections ponctuelles associées.

 

bigfish investing applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


Baptiste Martin

Baptiste est rédacteur chez bigfish investing. Spécialiste de la modélisation financière, Baptiste scrute chaque mois les comptes de centaines d'entreprises pour n'en garder que la crème de la crème.