Découvrez bigfish news, notre nouvelle newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Google se met à son tour aux stock splits

Dernière mise à jour : 14 févr.



Au delà des excellents résultats publiés par Alphabet la semaine dernière, le groupe en a profité pour annoncer un stock split de 20 pour 1. Une tendance de plus en plus courante chez les géants de la tech.


Pour ceux qui n'y auraient jamais eu affaire, un stock split est tout simplement la division d'une action en plusieurs. Si l'entreprise XYZ décidait de faire un stock split de 2 pour 1, alors son nombre d'actions en circulation passerait de 1 million par exemple, à 2 millions.


Qu'est ce que cela change pour nous, investisseurs ? Rien. Car la capitalisation n'est pas multipliée par deux pour autant (ce serait trop simple !). Ainsi, la valeur de chacune de vos précieuses actions sera divisée du même montant.


C'est exactement ce qui va se produire avec Alphabet, mais cette fois, à une échelle de 20. Pour chaque action Alphabet que vous détiendrez, vous en recevrez donc 19 autres, mais chacune verra sa valeur divisée par 20.


Mais alors, si cela ne sert à rien, deux questions peuvent se poser :

  • Pourquoi le faire ?

  • Pourquoi une telle annonce fait elle quasi systématiquement monter le cours de l'action, puisque cela n'a aucun impact sur la capitalisation ?


Un enjeu d'accessibilité


Souvent, les sociétés décidant de faire un split le font parce que leur cours a atteint une valeur trop élevée pour de nombreux investisseurs particuliers.


Il faut dire que pour un portefeuille de quelques centaines ou milliers d'euros, une action Alphabet à 2,800$ peut vite représenter une sacrée somme. Faire un stock split est donc une manière de permettre à ces petites bourses de prendre part à l'actionnariat de l'entreprise.


Loin d'un acte de charité, l'enjeu pour ces sociétés est de faire croître leur cours en élargissant leur base d'investisseurs potentiels. A titre d'exemple, 34% de la capitalisation boursière des Etats-Unis est détenue en direct par des ménages américains, auxquels on peut également rajouter une part non négligeable des 16% d'investisseurs étrangers.


Un impact pas si neutre sur le cours


Dès lors, la deuxième question trouve d'elle-même sa réponse. La seule annonce du stock split a quasi systématiquement pour effet de doper le cours de l'action...Tout simplement car les marchés anticipent qu'en rendant l'action plus accessible à ces "petits investisseurs", celle-ci devrait à terme voir son cours augmenter.


Google n'a d'ailleurs pas échappé à cette tendance : son cours a progressé de 8% à la suite de cette annonce. Si les excellents résultats annoncés par le groupe n'y sont pas non plus étrangers (il s'agit là de la plus grosse croissance publiée par Alphabet depuis 2007), nul doute que son stock split a également contribué de manière non négligeable à cette hausse.



Qui plus est, un stock split est une manière pour une entreprise de faire de la pub gratuite : les médias en parlent, les particuliers s'y intéressent. Même si, on en convient, personne n'avait besoin de cela pour connaître Alphabet...


Forcément, les sociétés adeptes des stock splits sont souvent celles ayant connu une véritable success story ; sans quoi, elles n'auraient aucune raison d'avoir un cours aussi élevé. On peut citer Apple, Microsoft, Tesla...Et bizarrement, Amazon et ses 3,200$ par action manquent encore à l'appel. Pour combien de temps encore ?


Pour retrouver notre sélection d'actions taillées pour battre le marché, bénéficiez de 30 jours de garantie satisfait ou remboursé ici.

 

bigfish investing applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


Hamza Triqui

Hamza est rédacteur chez bigfish investing. Ancien banquier d'affaires chez Lincoln International, Hamza dispose d'une connaissance hors pair du secteur des services financiers.