top of page

Découvrez bigfish news, notre newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Faut-il s'intéresser aux sociétés en retournement ?

Dernière mise à jour : 14 oct. 2023



Le modèle de Carvana est assez simple : acheter des voitures d'occasion au prix le plus bas possible, puis les revendre au prix le plus élevé possible.


L'année dernière (2022) n'a pas été clémente pour ce type de sociétés. L'entreprise a dépensé des milliards pour acheter des voitures d'occasion lorsque les prix étaient au plus haut...Puis, a essayé de les vendre juste au moment où les taux d'intérêt ont commencé à augmenter, et où la demande a diminué.


Pour ne rien arranger, l'entreprise a dû consacrer près de 40% de son bénéfice au paiement des intérêts de sa dette. L'action a chuté à des niveaux historiquement bas en décembre.


2023 a été une année de retournement. Carvana a considérablement réduit ses coûts, restructuré sa dette et stabilisé son activité. Et cela a fonctionné ! Laissée pour morte, son cours a été multiplié par 15. Oui oui : si vous aviez investi 10,000$ en décembre, vous auriez maintenant 150,000$.


Des histoires comme celle-ci font rêver. Elles pourraient vous amener à conclure qu'investir dans des entreprises en phase de retournement est une bonne idée. Nous pensons qu'il s'agit là d'une grave erreur. Pour chaque histoire de succès de retournement qui fonctionne, cinq autres ont été un échec : RadioShack, Bed Bath & Beyond, Sears, Toys R Us, Circuit City, etc.. Si vous avez regardé la série Tapie sur Netflix, cela semble si facile... Mais ne l'est absolument pas.


Malheureusement, notre cerveau est câblé pour se souvenir surtout des cas exceptionnels comme Carvana. Cela nous pousse à ignorer le scénario le plus courant : la plupart des entreprises en difficulté font faillite. Si vous consacrez une grande partie de votre portefeuille à des retournements spéculatifs, les chances de tout perdre - à long terme - atteignent presque 100 %.


Est-ce que cela signifie que nous pensons que vous devriez éviter complètement les retournements ? Non, ce n'est pas le cas. Au lieu de cela, nous pensons que vous devriez allouer de manière avisée. Comme le dit l'un de nos investisseurs préférés, Tom Engle : "Si cette entreprise est la prochaine grande action de croissance, un peu me suffit. Si ce n'est pas le cas, un peu me satisfait."


Si cet article a attisé votre curiosité et que vous souhaitez devenir money smart, vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdo gratuite en bas de cette page 👇

Merci pour votre soutien ! 🙏

 

bigfish investing applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


Baptiste Martin

Baptiste est rédacteur chez bigfish investing. Spécialiste de la modélisation financière, Baptiste scrute chaque mois les comptes de centaines d'entreprises pour n'en garder que la crème de la crème.

تعليقات


Bien plus que des news.
Des idées.

Deux fois par mois, nous décryptons pour vous un fait d'actualité, ou une nouvelle étude pertinente pour votre portefeuille, à parcourir en moins de 3 minutes. C'est gratuit.

A très bientôt...Pensez à vérifier vos spams !

Robot.png
bottom of page