Découvrez bigfish news, notre nouvelle newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Faut-il s'inquiéter d'une nouvelle récession ?



Hausse de l'inflation, remontée des taux et tensions géopolitiques ont fini par ramener sur le devant de la scène l'un des mots les plus craints des économistes : la récession...Non sans conséquences pour nos portefeuilles.


Une économie américaine en pleine effervescence a vu le chômage baisser et les prix continuer à augmenter, ce qui a conduit beaucoup de monde - y compris de grandes institutions comme la Deutsche Bank - à prédire une récession.


Même son de cloche sur le vieux continent, où les craintes d'une récession se sont retrouvées amplifiées par l'invasion de l'Ukraine. L'impact sur les approvisionnements en énergie, le blé, et tout un tas d'autres secteurs ne devrait pas tarder à se faire sentir.


"Mais bigfish, c'est quoi exactement une récession ?"


Selon Investopedia, une récession constitue "un déclin significatif de l'activité économique générale dans une région donnée, généralement considéré comme tel à partir de deux trimestres consécutifs de baisse du PIB".


Si les récessions font partie intégrante des cycles économiques d'un pays, l'occurrence d'événements particulièrement marquants tels que le krach de 2008 ont fait de la récession le mot dont, comme dirait Harry Potter, "on ne doit pas prononcer le nom".


Pourtant, celles-ci ne sont pas rares. Rappelons que les Etats-Unis ont déjà connu pas moins de 48 périodes de récession dans leur Histoire, soit une tous les cinq ans en moyenne. Ce qui, comme nous pouvons tous le constater, n'a pas empêché leurs principaux indices boursiers d'enchaîner les plus hauts historiques.


Les investisseurs ont systématiquement survécu - et survivront - à ces périodes de turbulences s'ils suivent les mêmes règles que celles que nous préconisons pour générer de la richesse sur le long terme.



Avec une stratégie d'achat et de conservation à long terme, la menace d'une récession peut être transformée en opportunité si vous restez fidèle à votre plan de départ, et continuez d'analyser méticuleusement les meilleures affaires, sans laisser vos émotions prendre le dessus.


Trop nombreux sont les investisseurs à succomber à leurs instincts grégaires dans les périodes les plus difficiles. Les ralentissements sont inévitables, en économie comme en investissement...Mais perdre de l'argent ne doit pas nécessairement rimer avec ralentissement.


Il y a fort à parier pour que d'ici quelques semaines ou mois, les gros titres des journaux commencent déjà à parler de chocs : d'offre, d'inflation, de récession...Et en effet, il est tout à fait possible que la situation s'aggrave encore d'avantage avant de repartir. Ou pas. Nous n'en savons rien.


Alors que la durée moyenne d'une récession depuis 1945 a été de seulement 11 mois (la plus longue n'a duré que 18 mois), la période potentiellement sombre qui s'annonce devrait donc rester, comme toutes les autres, une goutte d'eau à l'échelle du temps long.

 

bigfish investing applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


François Sockeel

François est le fondateur de bigfish investing. Son action favorite est Crowdstrike, pour sa capacité à maintenir une avance technologique considérable sur un marché de la cybersécurité en plein essor.