Découvrez bigfish news, notre nouvelle newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Comment Gamestop est devenu le Rocky Balboa des marchés



Cette semaine avait lieu la présentation des résultats trimestriels de la maison mère de Micromania, Gamestop (NYSE: GME). Mais si, souvenez-vous : le célèbre distributeur de jeux vidéos dont le cours avait explosé suite à l'entente de dizaines de milliers de membres de la communauté Wallstreetbets.


Le cours avait alors été propulsé de près de +1700% en deux semaines. La raison ? L'action Gamestop était l'une des plus convoitées par les fonds short (= qui parient sur une baisse du cours de l'action).


En achetant de manière massive et quasi-simultanée l'action Gamestop, les membres de Wallstreetbets avaient ainsi fait propulser le cours de l'action, faisant perdre énormément d'argent aux fonds ayant parié à la baisse sur le titre.


Bien évidemment, il n'a pas fallu attendre longtemps pour que le soufflet retombe : à peine un mois plus tard, son cours était déjà de retour à son niveau habituel. Mieux valait ne pas être le dernier à l'achat..


Et pourtant. Discrètement, le regard protecteur et bienveillant de Wallstreetbets sur le distributeur texan semble toujours présent.


Car la semaine avait bien mal commencé pour Gamestop, qui a annoncé de mauvais résultats trimestriels :

  • Une perte décevante de 0,85$ par action,

  • Le management a refusé de donner une quelconque projection financière quant à sa transformation vers une activité de e-commerce (chose qui a le don d'agacer les marchés),

  • Surtout, celui-ci a annoncé des ambitions complètement démesurées au regard de la santé actuelle du groupe. Je cite "Gamestop pourrait un jour être perçue au même rang que Apple ou Microsoft"...

Sans grande surprise, le cours a perdu environ -10% dans la journée qui a suivi la présentation. Mais c'était sans compter sur la communauté de Reddit Wallstreetbets, dont Gamestop représente en quelque sorte la mascotte ayant fait leur réputation.


C'est ainsi que, à la façon d'un film de Sylvester Stallone, Gamestop est revenu d'entre les morts. A nouveau, des milliers d'investisseurs se sont entendus pour sauver Gamestop de la débâcle, faisant ainsi remonter le cours à son niveau d'origine, pour finalement atteindre +0.32% sur la journée. Un véritable miracle pour le management du groupe.



Le problème, c'est que ce sauvetage n'est basé sur rien de rationnel. En ayant la possibilité de manipuler de la sorte le cours d'une action, Wallstreetbets dispose ainsi d'un véritable droit de vie ou de mort sur le cours d'entreprises de taille non négligeable comme Gamestop.


Rappelons que Wallstreetbets fait l'objet de plusieurs enquêtes pour ces pratiques, assimilables à de la manipulation de marché.


De telles histoires pourraient aisément nous laisser croire qu'il suffit d'acheter de telles actions quand elles explosent pour devenir riche, à la manière de crypto-monnaies. Il n'en est rien. N'oubliez pas que derrière chaque investisseur ayant pu faire fortune grâce à Gamestop se cachent de nombreux perdants.


Comme toujours, nous vous déconseillons fortement d'investir dans une entreprise sur la base d'éléments non-rationnels, et de privilégier systématiquement des critères de sélection établis par la recherche.

 

bigfish applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


Baptiste Martin

Baptiste est rédacteur et analyste chez bigfish. Spécialiste de la modélisation financière, Baptiste analyse chaque mois les comptes de centaines d'entreprises pour n'en garder que la crème de la crème.