Découvrez bigfish news, notre nouvelle newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

Apple pourrait-il croquer Tesla ?



Depuis plusieurs années déjà, les rumeurs concernant une éventuelle entrée d'Apple sur le marché automobile vont bon train. De simples rumeurs, qui semblent pourtant virer à la certitude aujourd'hui. Explications.


Après avoir brièvement concédé son statut d'entreprise la plus valorisée au monde au profit de Microsoft, Apple a finalement repris son trône après une jolie remontada la semaine dernière. Mais pourquoi toute cette agitation autour de la firme à la pomme ?


Les rumeurs concernant une "Apple Car" ne faiblissent pas.. Au contraire.


En effet, un nouveau rapport publié par Bloomberg la semaine dernière semble assez confiant quant à la préparation d'une voiture Apple, à la fois électrique et autonome dans les bureaux de Cupertino. Et ce, pour un lancement prévu dès 2025.


Certes, il ne s'agit toujours pas d'une annonce officielle d'Apple.. Mais nous savons tous qu'il n'y a jamais de fumée sans feu, et Bloomberg n'est pas le journal du coin. Plus que de la fumée, c'est donc un véritable feu de forêt que le journal a déclenché avec la parution de cet article.



Mais Apple peut-il vraiment percer dans ce secteur ?

Aucune entreprise n'est invincible à l'échec, même celles dont l'histoire semble couronnée de succès.


Prenez Amazon par exemple : malgré son leadership dans de nombreux secteurs, le groupe a connu, et continue de connaître quantité d'échecs pour pouvoir rencontrer le succès sur une poignée d'entre eux.


Toutefois, il faut reconnaître que l'historique d'Apple en la matière est tout simplement exceptionnel. De l'iPhone à l'iPad, en passant par l'Apple Watch, l'App Store, ou encore les AirPods, tous ces produits lancés au cours des 13 dernières années ont été un véritable succès. Respect.


On vous le concède, lancer une nouvelle voiture électrique est une toute autre paire de manches que de lancer des écouteurs.. Il n'empêche, nous estimons tout à fait possible qu'une voiture estampillée Apple puisse rencontrer un franc succès; surtout lorsqu'on connaît la fidélité inébranlable qui anime la communauté de passionnés du groupe.


Si Apple n'est plus forcément synonyme d'innovations de rupture, le groupe est passé maître dans l'art de s'approprier des inventions déjà testées et approuvées ailleurs (ici, probablement Tesla), et de les marketer au mieux pour en maximiser la valeur.



Alors, Tesla doit-il s'inquiéter pour autant ? Pas forcément.


Le secteur des voitures électriques (et bientôt autonomes) connaît actuellement un dynamisme sans précédent. Nombreux sont les gouvernements a avoir établi des objectifs concrets de réduction d'émissions carbone, incluant généralement des plans de diminution drastique des ventes de voitures thermiques au cours des prochaines années.


De nombreux analystes prévoient ainsi que le marché mondial des véhicules électriques pourrait atteindre une valeur de 2,500mds$ d'ici 2027. Largement assez pour permettre à plusieurs groupes comme Apple et Tesla de prospérer.


Bien sûr, tout cela reste très spéculatif. Rien n'est encore fait, et nous déconseillons toujours d'investir sur la base de simples espoirs. Cependant, s'il y a bien une société capable de secouer le marché des véhicules électriques et/ou autonomes aujourd'hui.. ce pourrait bien être Apple.


PS : malheureusement, le prototype en photo de couverture n'est absolument pas officiel.. Mais un peu de rêve ne fait pas de mal, n'est-ce pas ?

 

bigfish applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


François Sockeel

François est le fondateur de bigfish. Son action favorite est Crowdstrike, pour sa capacité à maintenir une avance technologique considérable sur un marché de la cybersécurité en plein essor.