top of page

Découvrez bigfish news, notre newsletter pour décrypter l'actu sans jargon (c'est gratuit !)

3 biais psychologiques qui affectent vos performances

Dernière mise à jour : 29 mai 2023



On entend souvent que savoir bien investir repose beaucoup plus sur une bonne attitude que sur une tête bien faite. Encore faut-il savoir ce qu'une "bonne attitude" signifie !


En règle générale, cela inclut une myriade de qualités que les marchés financiers nous poussent intuitivement à ne pas avoir. La patience par exemple. Difficile de le rester quand on voit son portefeuille perdre 2% par jour depuis des mois !


Mais au-delà de ces qualités, nos cerveaux sont également truffés de biais psychologiques. L'avantage est qu'il suffit souvent d'en prendre conscience pour en atténuer l'effet. Alors pour ce faire, nous vous avons préparé un petit podium des trois biais les plus communs que nous observons dans le petit monde des investisseurs.


1. Le biais de confirmation


Consiste à prêter une importance supérieure aux informations qui vont confirmer votre opinion de base, plutôt que d'évaluer de manière objective les faits. Par exemple, si vous possédez déjà des actions Ford, cela reviendrait à chercher uniquement des informations positives sur la société, plutôt que d'évaluer les risques et les défauts potentiels.


2. Le biais d'information


Les médias ont tendance à se concentrer sur les nouvelles à court terme, biaisant ainsi notre perception d'investisseurs. Souvenez-vous que chaque investisseur joue avec ses propres règles, sa propre philosophie d'investissement, et ses propres critères.


Un média a tout intérêt à se focaliser sur des informations court-termistes, car cela attire beaucoup plus l'attention. Cela ne veut pas dire pour autant que son regard est plus pertinent, loin de là. Une entreprise décriée comme un mauvais investissement par Mr. X sera probablement un excellent investissement pour Mr. Y, et ce, sur la base des mêmes informations. Simplement, leur horizon d'investissement est différent.


3. Le biais d'ancrage


Assurément le plus assassin. Consiste à voir toute évolution du prix d'une action comme une bonne affaire si elle a baissé ; ou trop haute si elle a monté. En un mot, vous restez ancré sur un cours passé.


Souvenez-vous que les actions n'ont pas de mémoire. Une action est au cours où elle est aujourd'hui, point. Trop d'investisseurs ont manqué de superbes opportunités simplement car ils ont laissé tomber l'achat d'une action Tesla, sous prétexte qu'elle était passée de 15$ à 16$. De la même manière, trop d'investisseurs ont acheté en masse des actions Kodak parce qu'elles sont passées de 36$ à 35$ (elles en valent 3$ aujourd'hui).


En un mot : l'évolution du cours d'une action ne doit jamais être une raison pour acheter ou vendre. L'évolution du cours est l'interprétation collective d'un évènement par des investisseurs avec des philosophies et des horizons différents, rien de plus. Elle ne doit donc jamais être une cause en soi pour motiver vos achats/ventes.


Si cet article a attisé votre curiosité et que vous souhaitez devenir money smart, vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdo gratuite en bas de cette page 👇 Merci pour votre soutien ! 🙏

 

bigfish investing applique une charte de transparence. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de transparence dédiée.


Hamza Triqui

Hamza est rédacteur chez bigfish investing. Ancien banquier d'affaires chez Lincoln International, Hamza dispose d'une connaissance hors pair du secteur des services financiers.

Yorumlar


Bien plus que des news.
Des idées.

Deux fois par mois, nous décryptons pour vous un fait d'actualité, ou une nouvelle étude pertinente pour votre portefeuille, à parcourir en moins de 3 minutes. C'est gratuit.

A très bientôt...Pensez à vérifier vos spams !

Robot.png
bottom of page